FANDOM


« Une grande femme vêtue de blanc me regardait, debout derrière le fauteuil où j'étais assis une seconde plus tôt. »

Apparition est une nouvelle fantastique de Maupassant, parue en 1883.

Elle paraît initialement dans la revue Le Gaulois du 4 avril 1883[3], avant d'être reprise l'année suivante dans le recueil de nouvelles Clair de Lune.

IntrigueModifier

Dans une soirée privée, le vieux marquis de la Tour-Samuel raconte comment il rencontra lors d’une promenade sur les quais à Rouen, par hasard il y a 56 ans, un ami perdu de vue depuis 5 ans. Ce dernier lui raconte qu’il est tombé amoureux fou d’une jeune fille, l’a épousé, mais elle est décédée subitement un peu après.

Depuis, Il n’habite plus le château ou ils vivaient, mais un hôtel  à Rouen. Il demande à son ami d’aller y récupérer des papiers et de remettre une lettre au jardinier. Ils déjeunent ensuite ensemble et l’ami est très troublé à l’idée que le narrateur va rentrer dans le château. Le narrateur ne comprend pas pourquoi son ami a cacheté la lettre pour le jardinier et pourquoi ce dernier hésite  à le laisser entrer dans la chambre où se trouve les papiers.

Dans la chambre, celle ou l’épouse de l’ami  a trouvé la mort, il trouve les papiers, puis entends un soupir qui lui fait dresser les cheveux sur la tête. Une dame vêtue de blanc apparaît soudain et lui demande de peigner sa très longue chevelure, car cela lui enlèvera une douleur. Pris d’une grande frayeur, il accepte. La  dame s’enfuit en passant au travers d’une porte fermée à clef.

Le lendemain, le narrateur fait porter les papiers à son ami par un soldat. L’ami s’inquiète de ne pas voir le narrateur en personne. Quelques jours plus tard, le narrateur cherche  à revoir son ami mais celui-ci a disparu sans laisser de trace…

Personnages Modifier

  • Marquis de la Tour-Samuel : Il est le narrateur de la nouvelle fantastique.
  • Nom inconnu, ami du marquis de la Tour-Samuel : Ami du narrateur.
  • Nom inconnu, femme de l'ami du narrateur : Femme de l'ami, et est décédée en peu de temps
  • Dame vêtue de blanc : Femme qui est un être surnaturelle, un fantôme ou un spectre

SourcesModifier

  1. Édition originale - Consultable sur Gallica
  2. 2,0 et 2,1 Première édition française - Notice BnF
  3. Le Gaulois du 4 avril 1883 - Consultable sur Gallica

NavigationModifier

Œuvres du XIXe siècle
Romans
Melmoth (1820) • Le Rouge et le Noir (1830) • Notre-Dame de Paris (1831) • Claude Gueux (1834) • Melmoth réconcilié (1835) • Le Père Goriot (1835) • La Confession d'un enfant du siècle (1836) • Illusions perdues (1837-1843) • La Chartreuse de Parme (1838) • Chroniques italiennes (1839) • La Case de l'oncle Tom (1852) • Madame Bovary (1857) • Les Misérables (1862) • Voyage au centre de la Terre (1864) • Alice au Pays des Merveilles (1865) • Les Travailleurs de la mer (1866) • Thérèse Raquin (1867) • La Curée (1872) • Le Ventre de Paris (1873) • La Conquête de Plassans (1874) • Le Chancellor (1874) • Quatrevingt-treize (1874) • La Faute de l'Abbé Mouret (1876) • Les Aventures de Tom Sawyer (1876) • Son Excellence Eugène Rougon (1876) • ‎L'Assommoir (1878) • Une page d'amour (1878) • ‎Pot-Bouille (1882) • Au Bonheur des Dames (1883) • Une vie (1883) • L’Île au trésor (1883) • L'Enfant (1884) • La joie de vivre (1884) • Les Aventures de Huckleberry Finn (1884) • Bel-Ami (1885) • Germinal (1885) • L'Étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde (1886) • L'Œuvre (1886) • La Terre (1887) • Le Rêve (1888) • La Bête humaine (1890) • Le portrait de Dorian Gray (1890) • L'Argent (1891) • La Débâcle (1892) • Les Aventures de Sherlock Holmes (1892) • Le Docteur Pascal (1893) • Dracula (1897)
Nouvelles & Contes
Chroniques italiennes (1855) • Un hivernage dans les glaces (1855) • Trois contes (1877) • Apparition (1883) • Pour une nuit d'amour (1884) • Contes du jour et de la nuit (1885) • Le Horla (1886)
Poésie
Odelettes (1834) • Les Rayons et les Ombres (1840) • Poèmes antiques (1852) • Les Chimères (1854) • Les Contemplations (1856) • Les Fleurs Du Mal (1857) • Poèmes saturniens (1866) • Fêtes galantes (1869) • Une saison en enfer (1873) • Les Villages illusoires (1895)
Théâtre
Cyrano de Bergerac (1897)
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .