FANDOM


Gauthier de Coincy

Gauthier de Coincy (ou Gautier de Coinci), né en 1178 à Coincy, près de Fère-en-Tardenois (Aisne), et mort le 25 septembre 1236 à Soissons (Aisne), est un moine bénédictin et trouvère français. C'est l'un des tout premiers et des plus grands poètes médiévaux de la langue française. Auteur de chansons et de récits de miracles, les Miracles de Notre Dame.

BiographieModifier

Ordonné prêtre après des études dans une école monastique, complétées à Paris, il devient moine de Saint-Médard de Soissons en 1193, alors qu'il n'a que quinze ans.

En 1214, il est nommé prieur à Vic-sur-Aisne, où il remplace son oncle, Gobert de Coincy. C'est là qu'il commence en 1218 à écrire les Miracles de Nostre Dame. Pendant dix ans, il fait parvenir ses manuscrits à son ami Robert de Dives, prieur de Saint-Blaise de Noyon, qui les faisait recopier et enluminer.

En 1233, il devient prieur de Saint-Médard de Soissons. Il meurt en 1236, laissant une œuvre de 30 000 vers.[1]

Œuvres connues Modifier

  • Les Miracles de Nostre Dame, édition préparée par Frédéric Kœnig, 4 volumes, Droz, Genève, 1966-1970
  • Le Miracle de Théophile, ou comment Théophile vint à la pénitence, texte, traduction et notes par Annette Garnier, édition bilingue, Honoré Champion, Paris, 1998.
  • Les Chansons à la Vierge, édition critique par Jacques Chailley, Heugel, Paris, 1959.
  • La Vie de sainte Cristine, édition critique par Olivier Collet, Droz, Genève, 1999

Références Modifier


Erreur de référence : Des balises <ref> existent, mais aucune balise <references/> n’a été trouvée.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .