L'Écume des jours est un roman de Boris Vian, qui se déroule dans une sorte d'univers parallèle à la fois poétique et absurde.

Intrigue[modifier | modifier le wikicode]

Colin est un jeune homme qui possède une fortune suffisante pour ne pas travailler. Il a un ami, Chick, qui est un ingénieur très pauvre et passionné de Jean-Sol Partre. Un jour, Chick tombe amoureux d'Alise, nièce de Nicolas. Colin, qui est jaloux de Chick, tombe amoureux de Chloé lors d'une fête. Il l'épouse, puis décide de donner une partie de sa fortune à Chick pour que celui-ci puisse épouser Alise.

Mais Chloé tombe malade d'un nénuphar au poumon. Colin doit dépenser une fortune pour tenter de la guérir. Malheureusement, elle tombe ensuite malade de l'autre poumon. Colin doit vendre plusieurs de ses objets pour la soigner, et sa maison rétrécit à vue d’œil - métaphore de sa fortune dépensée.

Chick lui-même s'est arrêté de travailler et a payé d'autres personnes avec l'argent de Colin pour le remplacer. Il ne se consacre plus qu'à sa collection de Jean-Sol Partre. Alise, jalouse, tue l'écrivain, tandis que Chick est tué parce qu'il n'a pas payé ses impôts. Chloé meurt finalement de sa maladie, et Chick tombe dans la dépression.

Futilités[modifier | modifier le wikicode]

  • Sous ses airs absurdes, ce roman traite de nombreux thèmes de société, comme le travail ou la religion, dans un monde déroutant qui contient des objets aussi étranges qu'un piano cocktail.

Adaptations[modifier | modifier le wikicode]

Au cinéma[modifier | modifier le wikicode]

  • Michel GONDRY, L'écume des jours, 2013
  • Olivier BOURBEILLON, Une vie en forme d'arête, 2013. Contient des extraits du roman.

Au théâtre[modifier | modifier le wikicode]

  • André ERNOTTE, L'Écume des jours, Théâtre 140 à Bruxelles, 1967 (reprise en 1968)
  • Théâtre du Patafleur, L'Écume des jours, M.A.C. à Creteil, 1980
  • Danièle BOUVIER et Jacky VIALLON, L'Écume des jours, Palais des Glaces à Paris, 1980
  • Alain ILLEL, L'Écume des jours, Tai Théâtre d'Essai à Paris, 1980 (reprise de 1981 à 1987)
  • Jean-Louis TERRANGLE, Jeux de mots, Théâtre Fontaine à Paris, 1984
  • Jean-Claude FALL, L'Écume des jours, Théâtre national de l'Opéra à Paris, 1986
  • Béatrice DE LA BOULAYE, L'Écume des jours, Le Moulin du roc à Niort, 2008

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 Première édition française - Notice BnF

Navigation[modifier | modifier le wikicode]

ŒUVRES DU XXe SIÈCLE
Romans
L'appel de la forêt (1903) • Croc-Blanc (1906) • Le Mystère de la chambre jaune (1908) • Le Grand Meaulnes (1913) • Le Procès (1926) • Voyage au bout de la nuit (1932) • Le Roman de monsieur de Molière (1933) • Des souris et des hommes (1937) • Mort sur le Nil (1937) • Dix petits nègres (1939) • L'Étalon Noir (1941-1983) • L'Étranger (1942) • Le Petit Prince (1945) • La Peste (1947) • L'Écume des jours (1947) • Chroniques Martiennes (1950) • Lolita (1955) • Le Lion (1958) • Le Procès verbal (1963) • Les Mots (1963) • La Planète des Singes (1963) • Les Choses (1965) • La Nuit des temps (1968) • La Rencontre (1971) • Le Robinson du métro (1974) • L'Histoire sans fin (1979) • Désert (1980) • Les Chiens (1982) • La Servante écarlate (1985) • Les Enfants de Noé (1987) • Pawana (1992)
Nouvelles
L'autre (1975) • Le disque (1975) • Mondo et autres histoires (1978) • Matin Brun (1998)
Poésie
Alcools (1913) • Prose du Transsibérien et de la petite Jeanne de France (1913) • Corps et biens (1930) • Derniers poèmes en vers et en prose (1945) • Oublieuse mémoire (1949) • Le Chien à la mandoline (1958) • Le fleuve caché (1968) • Poésies (Roy) (1970) • Au clair de la lune (1977) • Du domaine (1977) • Les Animaux de tout le monde (1983) • Poésies (Norge) (1990)
Théâtre
Les Mouches (1943)
BD & Albums
Corto Maltese (1967-2017) • L'île au trésor (BD) (1988) • Les derniers géants (1992)
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.