FANDOM


Lorsqu’il écrit La Chartreuse de parme en 1838, Stendhal se bâtit un décor de théâtre où il pourra animer ses rêves. Retrouver sa chère Italie et par des personnages interposés une existence exaltante. Pourtant la société et la politique de l’époque ne pouvais que s'opposer à de tels désirs. Tout le roman se passe à l'ombre menaçante du Spielberg et de la tour Farnèse.

IntrigueModifier

La prison apparaît sous la forme de la forteresse qui domine le paysage parce qu’elle est d’abord un symbole de l’absolutisme dont la haute présence rappelle à chacun que sa liberté voire sa vie est menacée. Elle est sans arrêt dans les pensées de Fabrice et par contraste permet de mieux mettre en valeur le courage, la virtu de l’âme italienne. Elle justifie aussi le recours à des actions désespérées comme le vol imprudent du cheval par Fabrice lors de son incursion à Grianta ou comme son retour dans les états autrichiens après le meurtre de Giletti. L’image de la prison prend tout son développement lors de l’internement de Fabrice à la citadelle de Parme. Le fougueux, l’impétueux Fabrice aurait dû souffrir de la privation de sa liberté, c’est tout le contraire qui se produit. La prison conduit Fabrice au bonheur. Ce haut lieu qu’est la tour Farnèse permet au héros la contemplation d’un magnifique panorama (que la réalité d’ailleurs rend impossible). Ce spectacle le conduit très vite à une élévation spirituelle très proche de l’état d’esprit d’un religieux qui fait retraite.

AdaptationsModifier

IconographieModifier

SourcesModifier


NavigationModifier

Œuvres du XIXe siècle
Romans
Melmoth (1820) • Le Rouge et le Noir (1830) • Notre-Dame de Paris (1831) • Claude Gueux (1834) • Melmoth réconcilié (1835) • Le Père Goriot (1835) • La Confession d'un enfant du siècle (1836) • Illusions perdues (1837-1843) • La Chartreuse de Parme (1838) • Chroniques italiennes (1839) • La Case de l'oncle Tom (1852) • Madame Bovary (1857) • Les Misérables (1862) • Voyage au centre de la Terre (1864) • Alice au Pays des Merveilles (1865) • Les Travailleurs de la mer (1866) • Thérèse Raquin (1867) • La Curée (1872) • Le Ventre de Paris (1873) • La Conquête de Plassans (1874) • Le Chancellor (1874) • Quatrevingt-treize (1874) • La Faute de l'Abbé Mouret (1876) • Les Aventures de Tom Sawyer (1876) • Son Excellence Eugène Rougon (1876) • ‎L'Assommoir (1878) • Une page d'amour (1878) • ‎Pot-Bouille (1882) • Au Bonheur des Dames (1883) • Une vie (1883) • L’Île au trésor (1883) • L'Enfant (1884) • La joie de vivre (1884) • Les Aventures de Huckleberry Finn (1884) • Bel-Ami (1885) • Germinal (1885) • L'Étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde (1886) • L'Œuvre (1886) • La Terre (1887) • Le Rêve (1888) • La Bête humaine (1890) • Le portrait de Dorian Gray (1890) • L'Argent (1891) • La Débâcle (1892) • Les Aventures de Sherlock Holmes (1892) • Le Docteur Pascal (1893) • Dracula (1897)
Nouvelles & Contes
Chroniques italiennes (1855) • Un hivernage dans les glaces (1855) • Trois contes (1877) • Apparition (1883) • Pour une nuit d'amour (1884) • Contes du jour et de la nuit (1885) • Le Horla (1886)
Poésie
Odelettes (1834) • Les Rayons et les Ombres (1840) • Poèmes antiques (1852) • Les Chimères (1854) • Les Contemplations (1856) • Les Fleurs Du Mal (1857) • Poèmes saturniens (1866) • Fêtes galantes (1869) • Une saison en enfer (1873) • Les Villages illusoires (1895)
Théâtre
Cyrano de Bergerac (1897)
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .